Formation kinésithérapeute

formation-kinesitherapeute

La formation kinésithérapeute est, en principe, accessible avec le baccalauréat (Bac S de préférence). Nous disons « en principe » parce qu’il apparaît qu’une grande part des instituts de formation donne la préférence aux étudiants ayant effectué une première année de médecine.

C’est un des métiers paramédicaux pour lesquels il existe un numerus clausus (quota) et la sélection est extrêmement sévère : pas plus de 5% d’admis au concours.

Le métier de masseur kinésithérapeute s’exerce dans des domaines divers de la rééducation. Cela va des affections rhumatismales ou respiratoires jusqu’aux troubles neurologiques ou aux paralysies.

Il opère également en thalassothérapie et dans le domaine du sport. En raison de la station debout et des efforts physiques que génère cette profession, il nécessite une grande résistance, associée à la sociabilité et au sens de l’écoute.

La formation kinésithérapeute est subordonnée à un concours dont sont toutefois dispensés les sportifs de haut niveau et les ressortissants étrangers hors UE titulaires d’un diplôme équivalent au bac et ne souhaitant pas exercer en France. Les épreuves d’admission comprennent :

  • une épreuve de chimie (30 mn, note sur 10) ;
  • une épreuve de physique 1 heure, note sur 20) ;
  • une épreuve de biologie (1h30, note sur 20).

L’inscription à un organisme de préparation aux concours paramédicaux est fortement conseillée au vu de la difficulté du concours masseur kinésithérapeute. Certes, cela entraîne des frais supplémentaires mais toute possibilité d’augmenter ses chances est bonne à prendre. Une formation à distance est tout à fait adaptée à cette préparation.

Le programme de la formation de kinésithérapeute

La formation kinésithérapeute s’étale sur trois ans avec 1012 heures d’enseignement théorique (16 modules), 848 heures de travaux dirigés et pratiques et 1205 heures de stage. Dès la deuxième année, les étudiants sont en stage tous les matins en hôpital, centre de rééducation ou maison de retraite. L’acquisition de la pratique et du contact avec le patient se fait ainsi parallèlement à celle de la théorie.

Les évaluations des modules se font sous forme de contrôles écrits et anonymes. Tous les modules de l’année doivent être validés pour le passage en année supérieure et les stages doivent également être validés pour le passage en troisième année. Les diplômés d’état de certaines professions paramédicales sont dispensés de la première année. Les cours donnent une large part à l’anatomie, la morphologie, la pathologie, la physiologie, etc…

L’examen

La présentation à l’examen pour le diplôme de kinésithérapeute est subordonnée à la validation de chaque module du programme, la validation des stages et la réalisation, au cours d’un des stages, d’un travail d’intérêt professionnel d’une quinzaine de pages.

L’examen lui-même comporte deux épreuves de mise en situation professionnelle (chacune notée sur 40 et d’une durée d’une heure) et la soutenance du travail d’intérêt professionnel (note 20, durée 15 mn). Les modules de 2ème et 3ème année comptent pour 20 points et pour obtenir le diplôme, il faut 60 points sur 120 au total.

Les débouchés après obtention du diplôme

Une fois leur diplôme en poche, les kinés ont le choix entre exercer en libéral ou en tant que salariés. Devenir masseur kinésithérapeute en libéral ne s’improvise pas. Assurer des remplacements peut être une première approche de ce que représente la gestion de cabinet. Il est ensuite possible d’ouvrir son propre cabinet, seul ou en groupe.

Travailler comme kinésithérapeute en libéral

A noter qu’en libéral, les soins apportés nécessitent une prescription du médecin. Dans la fonction publique hospitalière, le kiné exerce dans les hopitaux, maisons de retraite et centres de rééducation

En savoir plus sur la : fonction publique

La formation kinésithérapeute peut déboucher sur des spécialisations : kiné respiratoire, kinésithérapie du sport, ostéopathie… Une formation en massage kinésithérapie permet aussi de se spécialiser dans les techniques de massage relaxant comme, par exemple, le massage californien.

Travailler dans le public

Dans la fonction publique, il est possible après 4 ans d’exercice de préparer le diplôme cadre de santé en un an ou directeur de soins en deux ans

Plus d’informations sur le statut de : cadre de santé hopitalière

Les instituts de formation permettant de préparer le diplôme sont surtout des établissements privés donc onéreux ; le concours d’accès est très sélectif ; le cursus est long et dense. Si malgré tous ces inconvénients vous persistez dans votre désir de suivre cette voie, c’est qu’il s’agit d’une véritable vocation. Dans ces conditions, la formation kinésithérapeute est faite pour vous.

Plus d'informations sur ce sujet :

Devenir Kinésithérapeute

Devenir Kinésithérapeute

Pour celles et ceux qui envisagent et se demandent comment devenir kinésithérapeute, il est bon de savoir que c'est une profession où la parité hommes-femmes est à peu près respectée. En effet, elle exige une bonne[...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + huit =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>